Skip to content

aide au perou pour ce debut d’annee:Corporacion de Educacion Popular – Ecole primaire et collège CEP à Trujillo, Pérou.

février 7, 2013

~15%20FORMACI%c3%93N%20-%20DIRECTORA%20DE%20ESTUDIOS%20%28ROSSELLA%20CABRERA%29-2~8%20BIBLIOTECA%202%c2%b0%20SECUNDARIA-3~11%20FUIMOS%20ANFITRIONES%20DE%203%20COLEGIOS-2

L’équipe d’Enfants du monde UK a décidé d’aider une école des quartiers pauvres de Trujillo. Agathe Evain y a passé 6 semaines l’été dernier et peut témoigner que le père Tumba en charge de l’association est tout à fait digne de confiance et qu’une nouvelle classe est indispensable au développement de l’école qui ne peut accueillir tous les candidats.

La Corporation d’Educacion Popular  (Centre d’éducation populaire) est une école privée et gratuite allant de la maternelle jusqu’au collège.

Crée en 2005 par le père Victor Hugo Tumba, qui ne pouvait accueillir que 40 élèves dans une hutte, l’école s’est petit à petit agrandie et enseigne maintenant à 210 élèves.
Des dons d’organisations locales et de quelques ONG internationales, ont contribué à construire les toilettes, salles de classes, et la petite bibliothèque où le père Tumba  et les professeurs organisent des projections de films quelques mercredis après-midi.

Le père Tumba aimerait que ce projet arrive un jour bientôt à devenir auto-suffisant. Avec ce but en tête, l’école a inauguré sa « Panaderia », boulangerie, en 2011. Les mères y fabriquent du pain et des gâteaux à vendre 3 fois par semaines pour aider à payer les factures de l’école.

Les mères participent aussi à cuisiner pour la cantine, malgré le manque de provisions pour y nourrir tous les élèves. Les pères de familles aident à la construction, ce qu’ils font en moment en construisant des nouvelles salles de classes pour les élèves de 3eme, jusqu’ici les plus vieux de l’école, qui auront très bientôt besoin d’un local pour leur cours de lycée.

C’est là qu’Enfants du Monde entre en scène. Le centre d’éducation populaire a besoin de construire une nouvelle salle pour les secondes pour la rentrée des classes de l’hémisphère sud, en Mars. Cette salle de classe couterait 5,500 dollars US.

Un grand merci à tous nos donateurs qui permettent à ces enfants d’être éduqués plutôt que de trainer dans les rues.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :